Amazon et Global Optimism annoncent ce jour que 20 nouveaux signataires du monde entier rejoignent The Climate Pledge : ACCIONA, Colis Privé, Cranswick plc, Daabon, FREE NOW, Generation Investment Management, Green Britain Group, Hotelbeds, IBM, Iceland Foods, Interface, Johnson Controls, MiiR, Orsted, Prosegur Cash, Prosegur Compañia de Seguridad, Slalom, S4Capital, UPM et Vanderlande.

Grâce à ces nouveaux signataires, The Climate Pledge compte désormais 53 entreprises de 18 secteurs d’activité et de 12 pays qui se sont engagées à tendre vers la neutralité carbone de leurs activités dans le monde entier, une démarche à même de réduire considérablement les émissions de CO2 des entreprises. Si chaque entité en est à un stade différent de son cheminement vers le zéro carbone, les 53 signataires se sont cependant tous engagés à atteindre l’objectif ambitieux de The Climate Pledge, à savoir être en conformité avec l’accord de Paris avec 10 ans d’avance.

Les signataires de The Climate Pledge s’engagent à :
● mesurer et déclarer régulièrement leurs émissions de gaz à effet de serre ;
● mettre en œuvre des stratégies de décarbonation conformes à l’accord de Paris par des évolutions et des innovations majeures de leurs activités, notamment des économies d’énergie, l’utilisation d’énergies renouvelables, la réduction des matériaux et d’autres stratégies d’élimination des émissions de CO2 ;
● neutraliser les émissions restantes par des compensations supplémentaires, quantifiables, réelles, permanentes et socialement utiles afin d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2040 – dix ans avant l’objectif de l’accord de Paris.

Les 20 nouveaux signataires représentent un large éventail de secteurs économiques, allant de l’énergie aux services agricoles ou financiers. Chaque entreprise opère des changements majeurs dans ses activités, fondés sur des données scientifiques, afin de contribuer à la décarbonation de la chaîne de valeur, notamment par l’innovation dans l’économie circulaire, le déploiement de solutions d’énergies propres et la mobilisation des chaînes logistiques pour afficher un bilan carbone neutre d’ici 2040.

« Alors que les États-Unis font un important pas en avant dans la lutte contre le changement climatique en revenant officiellement dans l’accord de Paris cette semaine, je suis très heureux d’accueillir au sein de The Climate Pledge 20 nouvelles entreprises qui veulent aller encore plus vite », déclare Jeff Bezos, fondateur et PDG d’Amazon. « Amazon a cofondé The Climate Pledge en 2019 afin d’encourager les entreprises à atteindre les objectifs de l’accord de Paris avec 10 ans d’avance, et nous constatons l’élan incroyable qui porte cet engagement et se concrétise déjà par l’arrivée de 53 entreprises de 18 secteurs et 12 pays différents. Ensemble, nous pouvons utiliser notre échelle collective afin de contribuer à décarboner l’économie et à préserver la planète pour les générations futures ».

Amazon et Global Optimism souhaitent la bienvenue à ces nouveaux signataires et les remercient pour leur engagement.

ACCIONA
ACCIONA (ANA.MC) est un leader mondial dans le domaine des solutions durables ; allant des énergies renouvelables aux stations d’épuration des eaux, en passant par les systèmes de transport en commun et autres infrastructures sociales résilientes et sobres en carbone. L’atténuation des effets du changement climatique est au cœur de la stratégie commerciale de l’entreprise. ACCIONA est la société de services publics la plus verte au monde, puisqu’elle s’alimente uniquement en énergies renouvelables et innove dans tous les domaines des infrastructures durables. L’entreprise a atteint la neutralité carbone en 2016, devenant alors la première entreprise des secteurs de l’énergie et des infrastructures à le faire. Conformément aux dernières recherches scientifiques sur le climat, ACCIONA s’est engagé à réduire ses émissions directes et sa consommation d’énergie de 60 % entre 2017 et 2030, et à diminuer de 47 % les émissions de la chaîne de valeur, en adéquation avec l’objectif le plus ambitieux de l’accord de Paris sur le climat, qui est de limiter le réchauffement climatique à + 1,5 °C maximum par rapport aux niveaux préindustriels. Les objectifs de réduction des émissions d’ACCIONA ont été certifiés par l’initiative Science Based Targets (SBTi).

« Il est urgent que davantage d’entreprises s’engagent dans des démarches de croissance régénératrice et neutres en carbone pour éviter la menace que représente un changement climatique catastrophique et irréversible », déclare José Manuel Entrecanales, PDG d’ACCIONA. « J’espère que de nouvelles entreprises adhéreront à The Climate Pledge afin d’atteindre la masse critique nécessaire pour réellement faire changer les choses en matière d’émissions de CO2 ».

Colis Privé
Leader dans la logistique du dernier kilomètre, Colis Privé est spécialisé dans la livraison à domicile et en relais, la collecte des colis auprès des e-commerçants et la livraison aux destinataires finaux. Depuis sa création en 1993, la société est fière de poursuivre l’amélioration constante de son service de livraison. Avec quatre plateformes en France et un réseau de 3 500 livreurs, Colis Privé a livré en 2020 plus de 63 millions de colis. Consciente de l’impact significatif de ses activités sur l’environnement, l’entreprise s’est engagée à limiter ses émissions de gaz à effet de serre (GES), en s’efforçant notamment de réduire celles résultant des livraisons du dernier kilomètre. L’entreprise investit également dans l’efficacité énergétique avec la mise en place de la norme ISO 50 001, dont le but est de donner aux entreprises du monde entier un cadre précis pour l’installation d’un système opérationnel et pérenne de gestion de l’énergie afin de réduire constamment leur consommation d’énergie.

« Colis Privé s’engage à gérer l’ensemble de ses activités de manière responsable, et notamment en donnant la priorité aux pratiques durables », déclare Frédéric Pons, cofondateur et président de Colis Privé. « Rejoindre cette initiative mondiale confirme que l’entreprise s’engage, aux côtés d’Amazon, à s’adapter, à apprendre, à mesurer et à optimiser ses processus. Nous sommes ravis d’être la première entreprise de livraison de colis à rejoindre The Climate Pledge et nous nous réjouissons de collaborer avec Amazon, Global Optimism et les autres signataires afin d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2040 ».

Cranswick plc
Cranswick plc, l’un des plus grands producteurs de denrées alimentaires au Royaume-Uni, s’est engagé à intégrer des pratiques durables dans l’ensemble de ses activités, de l’agriculture à l’approvisionnement et à la production. Dans le cadre de sa stratégie durable « Second Nature », l’entreprise s’efforce de décarboner ses exploitations agricoles et de réduire considérablement le gaspillage alimentaire et des ressources en général dans sa chaîne d’approvisionnement et sa production, le tout d’ici 2 040. Ces deux dernières années, Cranswick plc a fait des progrès significatifs, notamment par le passage à une électricité 100 % renouvelable fournie par le réseau, la réduction des déchets alimentaires encore comestibles à 0,4 % de la production totale et le retrait de plus de 1 200 tonnes de plastique de ses activités.

« Cranswick s’engage à gérer l’ensemble de ses activités de manière responsable, et notamment en donnant la priorité aux pratiques durables », déclare Adam Couch, PDG de Cranswick plc. « Nous tenons à faire partie de la solution au changement climatique et à inciter les autres acteurs de la chaîne de valeur à mettre en place des changements positifs. Pour nous, rejoindre The Climate Pledge, c’est renforcer notre engagement en matière de durabilité et également un moyen essentiel pour nous permettre d’exercer cette influence positive ».

Daabon
Basé à Santa Marta (Colombie), Daabon Group est l’un des leaders de la production et de la transformation de cultures biologiques telles que les bananes, l’avocat Hass, le café et l’huile de palme en Amérique du Sud. L’entreprise s’est beaucoup investie dans l’économie circulaire afin de gérer et de développer ses processus de production de manière durable. Daabon a été le premier producteur d’huile de palme biologique à être certifié durable par la Rainforest Alliance et la RSPO en Amérique latine. Le groupe a mis au point un procédé innovant qui permet de capter le méthane produit par les déchets organiques afin de l’utiliser comme combustible.

« Daabon a pour ambition d’être une entreprise durable et socialement responsable », déclare Manuel Julián Dávila, PDG du groupe Daabon. « Nous sommes fiers des défis que nos équipes ont su relever en faveur de l’environnement, mais nous pouvons aller encore plus loin. Nous sommes convaincus qu’en rejoignant The Climate Pledge, nous allons considérablement progresser vers notre objectif de neutralité carbone d’ici 2040 ».

FREE NOW
Au service de plus de 50 millions de passagers dans plus de 150 villes d’Europe, l’entreprise FREE NOW est consciente qu’il est urgent de disposer de moyens de transport plus respectueux de l’environnement. À ce titre, elle s’est déjà engagée à atteindre la neutralité carbone pour 50 % de ses véhicules FREE NOW en Europe d’ici 2025 et pour 100 % des trajets passagers d’ici 2030. Afin d’atteindre ces objectifs ambitieux, l’entreprise investit plusieurs millions d’euros pour faciliter le passage aux véhicules électriques par le chauffeur et promouvoir les solutions électriques auprès des clients.

« Notre ambition et notre engagement en faveur des villes où nous sommes présents consistent à faire notre part pour réduire les émissions de CO2 et permettre aux habitants de faire plus facilement des choix écoresponsables », déclare Marc Berg, directeur général de FREE NOW. « Nous sommes fiers des progrès déjà accomplis pour respecter nos engagements, mais nous pouvons aller encore plus loin. Nous sommes ravis de rejoindre The Climate Pledge avec d’autres entreprises soucieuses de l’environnement ».

Generation Investment Management
Generation Investment Management (Generation), fondée en 2004, joue un rôle essentiel dans le développement de l’investissement durable et dans la mise en valeur des avantages à long terme de cette approche. L’entreprise intègre la durabilité dans ses décisions d’investissement, dans son engagement auprès des entreprises en portefeuille et dans un large éventail d’initiatives de sensibilisation et d’impact. Generation s’engage à ce que ses portefeuilles d’investissement affichent zéro émission de gaz à effet de serre (GES) d’ici 2040 au plus tard, conformément aux objectifs de l’accord de Paris sur le climat. L’entreprise contribue aux efforts engagés au sein de la filière de la gestion d’investissements afin de constituer une coalition de gérants prêts à s’engager collectivement à atteindre l’objectif de neutralité carbone. Cette démarche a conduit au lancement de l’initiative Net Zero Asset Managers en décembre 2020, à l’occasion du cinquième anniversaire de la signature de l’accord de Paris. Les 30 gérants d’actifs signataires fondateurs représentent plus de 9 000 milliards de dollars d’actifs sous gestion.

« Nous sommes convaincus que le changement climatique exige une action urgente et universelle », déclare David Blood, associé principal de Generation. « Il est encore temps d’empêcher les températures d’atteindre des niveaux véritablement catastrophiques, mais un effort considérable est nécessaire pour diviser par deux les émissions mondiales de CO2 au cours de cette décennie. Nous nous engageons, aux côtés des autres signataires de The Climate Pledge, à atteindre zéro émission d’ici 2040. Adhérer à The Climate Pledge, c’est renforcer notre engagement en faveur de la durabilité, et nous sommes heureux de rejoindre un collectif qui mettra en commun ses connaissances, ses idées et ses bonnes pratiques ».

Green Britain Group
La raison d’être du Green Britain Group est d’accompagner la démarche de durabilité des entreprises. Ses principales réalisations sont Ecotricity, première entreprise d’énergie verte au monde, et le club de football Forest Green Rovers (FGR), reconnu par la FIFA, l’instance mondiale du football, comme le plus écoresponsable de tous les clubs. Fondé par l’entrepreneur Dale Vince, le Green Britain Group est présent sur les enjeux environnementaux et de durabilité dans trois domaines : l’énergie, les transports et l’alimentation. Ecotricity alimente aujourd’hui plus de 200 000 foyers et entreprises en électricité 100 % renouvelable et en gaz neutre en carbone grâce à son réseau de parcs éoliens et solaires répartis dans tout le Royaume-Uni. Premier club sportif au monde à être certifié neutre en carbone par l’ONU en 2017, le FGR est reconnu comme le club de football le plus écoresponsable du monde. Il a récemment obtenu un permis de construire pour l’Eco Park, nouveau stade révolutionnaire entièrement en bois, démontrant ainsi le champ des possibles en matière de durabilité.

« Lorsque j’ai lancé Ecotricity en 1995, nous étions la première entreprise d’énergie verte au monde, et en 25 ans, les choses ont beaucoup évolué, mais il reste tant à faire pour que le pays devienne zéro carbone », déclare Dale Vince, fondateur de Green Britain Group. « Mener une vie plus verte ne signifie pas renoncer à certaines choses, mais plutôt continuer à faire, mais différemment. Nous nous réjouissons de collaborer avec Amazon, Global Optimism et les autres signataires dans le cadre de The Climate Pledge. Les entreprises de toutes tailles doivent collaborer et trouver ensemble de nouveaux moyens de lutter contre le changement climatique, et il est de notre devoir de sensibiliser tout le monde à cette démarche ».

Hotelbeds
Hotelbeds intensifie ses engagements environnementaux pour devenir le fer de lance du tourisme durable. Certifiée « Carbon Neutral » par Carbon Footprint Ltd. pour la troisième année consécutive, l’entreprise, qui collabore étroitement avec le Conseil mondial du tourisme durable (GSTC), enregistre déjà des avancées majeures en matière de réduction des émissions de CO2 dans l’ensemble de ses activités. En 2020, Hotelbeds a lancé le programme « Green Hotels » dans le but d’accélérer la transition durable du secteur du voyage et compte aujourd’hui plus de 15 000 biens certifiés durables dans son portefeuille.

« En tant que leaders de notre secteur, il est de notre devoir de montrer à nos parties prenantes que notre modèle économique est à la fois responsable et transparent et que nous prenons très au sérieux notre impact environnemental », déclare Joan Vilà, président exécutif de Hotelbeds. « Nous sommes conscients de notre immense responsabilité dans la protection de notre planète et des lieux où nous sommes implantés, et nous sommes convaincus que le moment est venu d’investir encore davantage pour créer un avenir plus durable. Nous sommes ravis de poursuivre cette action dans le cadre de The Climate Pledge ».

Iceland Foods
Iceland Foods s’est fixé pour mission d’être une entreprise en croissance, rentable et responsable qui prend les bonnes décisions au service de ses clients, de ses partenaires, des populations et de la planète. Le respect de l’environnement et les pratiques durables existent depuis longtemps au sein de l’entreprise, qui aligne ses ambitions sur les objectifs de développement durable des Nations Unies. Iceland Foods agit notamment sur l’élimination des plastiques à usage unique, le développement de solutions et la mise en place de changements visant à réduire les émissions de CO2 et les déchets associés aux denrées alimentaires et aux boissons. L’entreprise a déjà enregistré des progrès considérables en réduisant son empreinte carbone de 74 % depuis 2011.

« Chez Iceland Foods, nous sommes convaincus que chaque entreprise a le devoir moral d’agir avec ambition pour relever les défis majeurs et pressants liés à la durabilité ; c’est également un impératif commercial pour toute entreprise qui espère perdurer », déclare Richard Walker, directeur général d’Iceland Foods. « Nous sommes honorés et ravis d’être la première enseigne alimentaire à rejoindre The Climate Pledge et à s’engager à atteindre la neutralité carbone d’ici 2040 ».

IBM
IBM s’engage à atteindre la neutralité carbone d’ici 2030 dans le cadre de ses efforts pour protéger la planète. IBM est un acteur de premier plan pour l’environnement, engagé depuis déjà plusieurs décennies, puisque l’entreprise a dévoilé sa première politique institutionnelle de responsabilité environnementale en 1971. Elle publie ses performances environnementales depuis 1990 et ses émissions de CO2 depuis 1995 et s’est fixé un objectif de réduction de ses émissions de CO2 dès 2000. En 2007, IBM a rendu publique sa position concernant le changement climatique, en déclarant que « le changement climatique est un enjeu majeur qui justifie d’agir de manière constructive à l’échelle mondiale pour stabiliser la concentration de gaz à effet de serre dans l’atmosphère ». IBM soutient pleinement l’accord de Paris depuis 2015 et compte parmi les membres fondateurs en 2019 du Climate Leadership Council, dont il appuie le plan bipartite en faveur d’une taxe carbone accompagnée d’un dividende carbone.

« IBM se réjouit de rejoindre le Climate Pledge et de collaborer avec d’autres entreprises pour réduire ses émissions de gaz à effet de serre », déclare Jim Whitehurst, président d’IBM. « IBM vise zéro émission de CO2 d’ici 2030, bien avant l’échéance fixée par l’accord de Paris, conformément à son engagement de longue date en faveur de l’environnement ».

Interface
Depuis plus de 25 ans, Interface, fabricant mondial de revêtements de sols, agit pour le climat, d’abord par la réduction des émissions de CO2 de ses activités et de sa chaîne d’approvisionnement, puis des émissions de ses produits. L’an dernier, Interface a lancé la première dalle moquette à bilan carbone négatif, mesuré de bout en bout, dans le monde. En 2018, l’industriel avait déjà lancé le programme Carbon Neutral Floors™, certifiant la neutralité carbone de tous ses produits de revêtement de sols tout au long de leur cycle de vie. Consciente de sa marge de progression, l’entreprise continue de réfléchir à d’autres solutions de réduction des émissions de CO2, avec pour objectif d’être totalement neutre en carbone d’ici 2040.

« Le changement climatique est l’un des plus grands enjeux auxquels l’humanité est confrontée, et il ne suffit plus de limiter les dégâts que nous faisons : nous devons réfléchir aux moyens d’avoir un impact positif », déclare Dan Hendrix, PDG d’Interface. « Interface s’est fixé pour objectif d’inverser le réchauffement climatique en prenant des mesures pour restaurer la santé de la planète. Nous sommes donc ravis de rejoindre The Climate Pledge. Ce n’est que par la collaboration que nous pourrons assurer un climat adapté à la vie sur Terre ».

Johnson Controls
Johnson Controls est le leader mondial des bâtiments connectés, sains et durables. Sa mission est de réimaginer la performance des bâtiments au service des personnes, des lieux et de la planète. Forte d’un engagement de longue date en faveur de la protection et de la préservation de l’environnement, l’entreprise s’efforce de donner à ses clients et à la collectivité les moyens de rationaliser l’exploitation des bâtiments et de réaliser des économies d’énergie au service de leurs objectifs environnementaux. Johnson Controls s’efforce de promouvoir la durabilité sur l’ensemble de sa chaîne de valeur en mettant l’accent sur les solutions, les personnes, les partenariats, les performances et la gouvernance. La L’entreprise enregistre déjà des progrès majeurs en matière de réduction de l’intensité de ses émissions de gaz à effet de serre, d’augmentation du recours aux énergies propres et de réduction des déchets produits dans un grand nombre de ses sites de production.
La durabilité est au cœur de nos activités et elle est fondamentale dans toutes nos actions en tant qu’entreprise », déclare George Oliver, PDG de Johnson Controls. « Le changement climatique est l’un des plus grands défis auxquels la planète est confrontée aujourd’hui. Nous avons récemment annoncé notre objectif de zéro émission de CO2 d’ici 2040 grâce à certaines innovations et technologies, notamment notre plateforme OpenBlue, démontrant une fois de plus notre engagement à protéger et à préserver l’environnement. Nous nous réjouissons d’agir de manière encore plus forte en collaborant avec Amazon, Global Optimism et les autres signataires afin d’atteindre zéro émission de CO2 dix ans avant l’échéance de l’accord de Paris ».

MiiR
MiiR est une entreprise axée sur la générosité qui crée des articles pour boissons au design soigné dans le cadre de sa mission sociale et environnementale. Chaque produit MiiR vendu contribue à financer des projets identifiables dans le monde entier. À ce jour, l’entreprise a versé 1,6 million de dollars à des organisations à but non lucratif qui se consacrent à des causes sociales et environnementales. Depuis sa création en 2010, MiiR s’est associée à de nombreux organismes caritatifs internationaux pour financer des projets durables de long terme dans le secteur de l’eau, de l’assainissement et de l’hygiène (WASH). L’entreprise a également lancé de nombreux projets axés sur la protection et la préservation des ressources naturelles de la planète pour les générations futures, ainsi que sur l’investissement dans des organisations et programmes qui aident à bâtir des collectivités fortes. MiiR informe ses clients de l’impact de leur achat, notamment grâce à un code sur chaque produit qui leur permet de voir en quoi leur achat contribue au financement de ces projets.

« L’eau, la terre et la relation qu’entretient l’humain avec ces deux éléments sont essentielles à notre quotidien, et nous devons veillons à prendre soin de ces ressources essentielles et à les entretenir », déclare Bryan Papé, fondateur et PDG de MiiR. « MiiR continue de privilégier et de mettre à l’honneur ces éléments fondamentaux en favorisant, dans ses projets caritatifs, l’accès à l’eau potable, la préservation d’un environnement sain et la résilience des populations. Nous sommes incroyablement fiers de nos réalisations et nous sommes ravis de poursuivre cette action dans le cadre de The Climate Pledge ».

Ørsted
Ørsted s’est engagé à atteindre une production d’énergie et des opérations neutres en carbone d’ici 2025. Alors qu’elle comptait auparavant parmi les entreprises les plus consommatrices de combustibles fossiles en Europe, Ørsted est désormais l’entreprise d’énergie la plus durable au monde selon l’indice Global 100 de 2021 et enregistre des progrès significatifs dans la réalisation de cet engagement ambitieux. Depuis 2006, Ørsted a réduit de 87 % ses propres émissions de CO2. Aujourd’hui, plus de 30 % de l’énergie éolienne en mer mondiale est installée par Ørsted, qui exploite le plus grand parc éolien en mer au monde, Hornsea 1 au Royaume-Uni, alimentant plus d’un million de foyers britanniques.

« Ørsted, qui s’est fixé pour ambition celle d’un monde alimenté uniquement par des énergies vertes, s’engage à jouer un rôle de premier plan pour repenser en profondeur nos modes collectifs de production et de consommation d’énergie », déclare Mads Nipper, PDG d’Ørsted. « Ayant nous-mêmes transformé nos activités, nous souhaitons à présent être catalyseurs du changement, en aidant les entreprises et les responsables politiques à prendre à court terme des décisions audacieuses : ensemble, nous pouvons atténuer les effets du changement climatique et avoir un impact réel et constructif sur le monde. C’est un immense plaisir de poursuivre cette action dans le cadre de The Climate Pledge ».

Prosegur Group
Aujourd’hui, deux entreprises de Prosegur Group, Prosegur Compañia de Seguridad et sa filiale Prosegur Cash, s’engagent à atteindre la neutralité carbone d’ici 2040, renforçant ainsi l’orientation de l’entreprise vers des activités durables. Leader mondial de la sécurité privée, Prosegur Group s’engage à montrer l’exemple : réduction de son impact environnemental, création d’emplois de qualité, accent mis sur la santé et la sécurité de ses collaborateurs, conformité à la réglementation et respect des droits de l’homme et de la bonne gouvernance. Prosegur Group vise d’ores et déjà la décarbonation de son parc automobile, en intégrant des véhicules hybrides et électriques dans ses opérations et ses flottes de véhicules commerciaux. Prosegur Cash a également lancé le premier fourgon blindé 100 % électrique au monde, un véhicule à zéro émission.

« Prosegur Group s’engage non seulement à rendre le monde plus sûr, en prenant soin des personnes et des entreprises, mais reconnaît également qu’il est urgent d’agir pour protéger et guérir notre planète », indique Christian Gut, PDG de Prosegur. « Nous sommes convaincus qu’en rejoignant The Climate Pledge, nous allons considérablement progresser vers notre objectif de neutralité carbone d’ici 2040. »

Slalom
Slalom s’engage à exploiter chaque partie de son activité de manière durable et responsable, tout en créant des solutions innovantes pour relever les plus grands défis du monde actuel. L’entreprise a publié son premier rapport sur la responsabilité sociale l’année dernière, qui comprenait des objectifs ambitieux visant à atteindre un bilan carbone neutre et à passer à des énergies 100 % renouvelables d’ici 2030. Parallèlement à l’intensification de ses propres efforts en matière de responsabilité d’entreprise sur l’ensemble de ses activités, Slalom déploie également son expertise pour aider ses clients à faire de même.

« Protéger l’environnement pour les générations futures s’inscrit directement dans la mission et les valeurs fondamentales de Slalom », déclare Tony Rojas, président de Slalom. « Nous sommes convaincus que le choix de la durabilité, et notamment nos objectifs de neutralité carbone et de passage à 100 % d’énergies renouvelables d’ici 2030, permettra d’améliorer la santé de la planète et contribuera à relever les défis auxquels sont confrontés nos clients et les territoires dans lesquels nous vivons et travaillons. Nous sommes ravis de rejoindre d’autres entreprises qui affichent leur engagement en faveur de l’environnement grâce à The Climate Pledge ».

S4Capital
L’objectif de S4Capital, qui est de mettre la puissance de la créativité et des technologies au service du bien commun, se traduit par une série d’actions : soutien aux Dix principes du Pacte mondial de l’ONU sur les droits de l’homme, le travail, l’environnement et la lutte contre la corruption ; signature du Green Deal de l’Union européenne, et engagement à déclarer ses émissions de GES à partir de 2020. Conscient de son rôle dans la transformation des marques, sur le fond comme sur la forme, S4Capital s’engage à adopter des pratiques durables exemplaires et uniques parmi ses pairs dans le secteur de la création et du marketing.

« Selon nous, les critères ESG sont incontournables et nous développons S4Capital dans une démarche responsable et pérenne, au bénéfice de tous à long terme », déclare Sir Martin Sorrell, président exécutif de S4Capital. « C’est l’occasion d’allier les expertises de chaque membre de cette initiative mondiale, au service du bien commun et d’enjeux mondiaux stratégiques tels que le changement climatique. Nous sommes donc ravis de rejoindre la communauté de The Climate Pledge. Ce n’est qu’en travaillant ensemble que nous pourrons relever ce défi, réduire nos émissions et atteindre la neutralité carbone d’ici 2040. »

UPM
UPM est un leader mondial du secteur forestier dont la mission est de créer un avenir au-delà des énergies fossiles. L’entreprise propose ainsi des alternatives renouvelables et recyclables aux matériaux et produits d’origine fossile afin de répondre à la demande mondiale croissante de solutions durables. UPM s’efforce d’atténuer les effets du changement climatique et de stimuler la création de valeur par l’innovation produits, par la pratique d’une sylviculture durable et par une réduction significative des émissions dans sa propre chaîne de production et d’approvisionnement. UPM s’est engagé dans l’initiative de l’ONU « Business Ambition for 1.5°C » (Appel à l’action des entreprises - Ambition Climat 1,5 °C), et son objectif de réduction de 65 % des émissions d’ici 2030 est approuvé par la Science Based Target Initiative (SBTi). UPM veut jouer un rôle de premier plan par la collaboration avec des partenaires, notamment scientifiques, afin d’impulser ensemble le changement et d’atteindre l’objectif le plus ambitieux possible.

« UPM s’engage à créer de la valeur en proposant des alternatives durables aux matériaux non renouvelables d’origine fossile. Nous sommes fiers d’être la première entreprise du secteur forestier à rejoindre The Climate Pledge et ce réseau de pionniers mondiaux de la durabilité », déclare Jussi Pesonen, PDG d’UPM.

Vanderlande
Entreprise de manutention et de logistique, Vanderlande a fait de la durabilité un principe clé de ses activités. Par ses solutions, le Groupe vise à aider ses clients à atteindre leurs objectifs durables. Vanderlande s’efforce d’optimiser l’efficacité énergétique de l’ensemble de ses opérations. Outre la mise en place d’un logiciel de maîtrise d’énergie sur tous les sites de ses principaux clients, l’entreprise a également allié l’utilisation de technologies à haut rendement énergétique à la présence d’ingénieurs process sur un nombre croissant de sites afin de réduire la consommation d’énergie.

« Nous nous engageons à contribuer aux efforts déployés dans le monde entier pour lutter contre la crise climatique, en réduisant les émissions de CO2 dans l’ensemble de nos activités », déclare Remo Brunschwiler, PDG de Vanderlande. « Nous y parviendrons par une consommation mieux maîtrisée de l’énergie dans le cadre de nos propres activités et en contribuant également aux objectifs de durabilité de nos clients. C’est un immense plaisir de rejoindre The Climate Pledge et de nous engager à atteindre la neutralité carbone d’ici 2040 ».

Pour en savoir plus sur le Climate Pledge : www.theclimatepledge.com.