Il n’aura fallu que quelques décennies depuis l’époque où les ouvriers américains assemblaient des distributeurs de billets automatiques dans une usine de production tentaculaire du Michigan pour que le bâtiment change radicalement. Aujourd’hui, des murs blancs baignés de soleil entourent un studio de conception. La lumière se réfléchit sur les sols étincelants pour éclairer des modèles réduits de véhicules, proches de la conception finale.

Ces véhicules sont la nouvelle génération de camionnettes de livraison Amazon, des véhicules électriques qui parcourront les routes, début 2021.

Amazon a commandé 100 000 camionnettes électriques à la société Rivian, qui produit des véhicules électriques propres et dont le siège social se situe à Plymouth, tout près de Detroit. Il s’agit de la commande de véhicules de livraison électriques la plus importante jamais passée.

Cette commande s’inscrit dans le programme « Climate Pledge » mis en œuvre par Amazon pour atteindre les objectifs de l’accord de Paris avec 10 ans d’avance. Cet engagement demande aux signataires d’éliminer toute empreinte carbone (zéro émission nette) de leurs activités d’ici à 2040, soit dix ans avant l’objectif de 2050 fixé par l’accord de Paris.

« Nous cherchons à constituer la flotte la plus respectueuse de l’environnement du monde », a déclaré Ross Rachey, directeur de la flotte et des produits Amazon au niveau mondial. « Nous voulons aussi qu’elle soit la plus fonctionnelle, la plus productive et la plus sûre.»


L’équipe dédiée aux transports d’Amazon a passé 18 mois à étudier de nombreux véhicules électriques pour réduire son empreinte carbone. L’équipe de Rachey a réalisé que le plus sûr moyen d’avancer rapidement serait de prendre les choses en main et de créer un nouveau véhicule électrique sur mesure pour satisfaire les besoins actuels et futurs d’Amazon.

Les véhicules réduiront les émissions de CO2, augmenteront la sécurité du conducteur, tireront le meilleur de la technologie et seront équipés d’éléments spécialement conçus, le tout dans le but d’offrir une expérience de conduite exceptionnelle. Fabriquées dans une ancienne usine Mitsubishi de la ville de Normal, Illinois, elles seront disponibles en trois tailles et pourront accueillir des batteries de différentes tailles, afin d’optimiser leurs performances en fonction des trajets de livraison.

« Nous sommes en train de remplacer quelque chose de très inefficace à l’heure actuelle en un procédé très efficace », a expliqué R.J. Scaringe, PDG de Rivian. « Ces avancées vont amener les autres acteurs de la logistique à repenser l’optimisation de l’efficacité de leur flotte, ce qui est très important. »

Dave Clark, vice-président sénior des opérations internationales d’Amazon, espère que la mise en place de cette nouvelle flotte aura un effet ricochet.

« Nous avons créé le Climate Pledge et avons investi dans la production de 100 000 camionnettes de livraison électriques Rivian pour montrer que le segment de marché des technologies écologiques est un segment important, qui ne demande qu’à être développé, » a-t-il déclaré. « Les grandes entreprises comme Amazon doivent montrer l’exemple et investir dans la conception de produits et services à faible empreinte carbone, qui aideront les sociétés de toutes tailles à éradiquer les émissions nocives de leurs activités et participeront à l’établissement d’une économie florissante, à faible taux d’émission de CO2. »

Les chauffeurs qui livrent actuellement des colis Amazon ont participé à l’élaboration du design et des fonctionnalités du véhicule, en s’exprimant sur des sujets comme la sensation ressentie sur le siège, la facilité d’entrer et de sortir du véhicule, le chargement et le déchargement des colis, ainsi que la visibilité.

Des planches de dessin avec d’innombrables versions du véhicule Amazon entourent le studio Rivian, où des sculpteurs ont modelé les contours d’un modèle en argile à l’échelle, qui est une représentation fidèle de la version qui sera mise en production. Dans une autre pièce, les chauffeurs ont pu essayer les nouveaux véhicules en réalité virtuelle.

Chaque véhicule sera équipé de fonctionnalités de pointe et de sécurité avancée, y compris le freinage d’urgence automatique, les options de traction avant ou intégrale, l’alerte de franchissement involontaire de ligne, le système d’avertissement des piétons, la reconnaissance des panneaux de signalisation et un système d’avertissement automatique qui se déclenche dès qu’il détecte un comportement distrait du conducteur.

La technologie Amazon a été intégrée au véhicule pour que les chauffeurs puissent effectuer toutes leurs livraisons en sécurité. Il s’agit d’instruments numériques, d’un écran central intégré au système de gestion logistique d’Amazon ainsi que de technologies d’acheminement et de livraison de colis qui permettent au chauffeur de se concentrer exclusivement sur la conduite du véhicule. Grâce à ce système, les appareils de navigation supplémentaires ne sont pas nécessaires. L’intégration d’Alexa permettra aux chauffeurs d’utiliser des commandes vocales simples pendant qu’ils trient des colis dans la zone de chargement sans avoir à recourir à des commandes manuelles ou à consulter des appareils portables.

Devon Cooper a été invité à examiner les nouveaux véhicules et à faire part de ses commentaires aux ingénieurs de Rivian. Il est livreur dans la région de Détroit et travaille pour un fournisseur de services de livraison qui livre des colis aux clients Amazon. « Tout ce que j’avais suggéré, avait déjà été intégré, » a déclaré Cooper.

Les nouveaux véhicules de livraison électriques Amazon devraient livrer leurs premiers colis aux clients en 2021. La société a prévu de faire rouler 10 000 de ses véhicules dès 2022 et les 100 000 véhicules d’ici à 2030, ce qui permettra de réduire les émissions de carbone de millions de tonnes par an d’ici à 2030.