Fraichement diplômée d’une école de commerce, Elise a trouvé son premier emploi dans une entreprise française où elle s’occupait du marketing. « Je travaillais dans la vente par correspondance avec des catalogues au format papier », se rappelle-t-elle. « Je suis restée peu de temps car j’ai très vite réalisé que je n’étais pas au bon endroit. On était en 2005, le e-commerce décollait et j’avais le sentiment que c’était là où il fallait aller. J’ai donc postulé chez Amazon. Mais à l’époque, personne n’en parlait en école de commerce, ce n’était clairement pas la carrière à la mode. En d’autres termes, je ne suis pas rentrée chez Amazon avec la fierté et le vertige que ça peut engendrer aujourd’hui. Je voulais juste travailler dans une entreprise dont le e-commerce était le cœur de métier ».

Chez Amazon, les opportunités ne manquent pas si on a envie de bouger. Mais si, inversement, on recherche un peu de stabilité, c’est également possible. En d’autres termes, je suis maitre du tempo que je donne à ma carrière.
Elise

De la soif d’évoluer au besoin de stabilité

Engagée en 2007 pour prospecter de nouveaux vendeurs tiers pour la marketplace, Elise a depuis occupé de nombreux postes différents, acquérant très rapidement des responsabilités de manager. Aujourd’hui, elle est Responsable Marketplace Amazon.fr. « J’ai lancé des programmes, j’ai fait grossir des équipes, j’ai travaillé au retail et développé des catégories de produits… Quand je suis arrivée chez Amazon, on était 50 dans les bureaux de Paris. La majorité de mes évolutions se sont faites naturellement au fur et mesure que les activités se développaient. J’en ai initié d’autres, comme mon dernier poste que j’ai clairement demandé. Dés le départ, je me suis « éclatée » chez Amazon et c’est pour ça que je suis toujours là », explique-t-elle. Avec le temps, Elise a toutefois évolué. Ses priorités et ses envies ont changé. « La très forte ambition que je pouvais avoir à 25 ans s’est transformée en besoin de donner du sens à ce que je fais plutôt que de penser à la prochaine étape dans ma carrière. Je suis probablement rattrapée par une forme de maturité », plaisante-t-elle. « Mais je suis aujourd’hui persuadée que pour marquer un résultat de sa patte, il faut s’inscrire un minimum dans le long terme. C’est pourquoi après 10 ans de mouvements chez Amazon, j’envisage de rester un peu plus longtemps au poste que j’occupe actuellement ».

Concilier vie professionnelle et vie privée

Il faut dire qu’entre temps, la vie privée d’Elise a aussi évolué : mariée en 2007, mère de trois enfants en bas âge dont des jumeaux, elle a une vie de maman bien remplie. « J’ai pris des congés maternité prolongés à chaque fois pour profiter pleinement de la naissance de mes enfants », précise Elise, qui se félicite de travailler dans une entreprise qui valorise ses collaborateurs. « Amazon porte beaucoup d’attention à chacun de ses collaborateurs. Résultat, même quand on prend des congés maternité prolongés, on ne sort pas du radar. Et, si la personne a prouvé sa valeur, Amazon essaie de s’organiser pour que sa pause se fasse le plus sereinement possible mais attendra avec impatience son retour. Concrètement, je n’avais aucun doute sur le fait que j’allais pouvoir retrouver un niveau similaire en rentrant de mes congés ».

De la même façon, et parce que la période s’y prêtait mal, Elise a refusé des postes couvrant plus de périmètre ou avec plus de responsabilités à ses retours de congé. « À aucun moment cela ne m’a porté préjudice. Cela fait d’ailleurs partie des choses que j’apprécie chez Amazon. Si nous avons envie de bouger, les opportunités ne manquent pas. Mais si, inversement, on veut un peu de stabilité, c’est aussi possible. En fait, je suis maitre du tempo de ma carrière ».

Âgée aujourd’hui de 36 ans, à la tête d’une équipe et d’un poste à responsabilité, Elise est aussi une maman accomplie qui n’a pas besoin de jongler pour concilier sa vie professionnelle et sa vie privée : « Amazon n’est pas attaché aux horaires ou à la présence sur le lieu de travail. Cela m’offre une flexibilité très précieuse pour gérer de front ma carrière et ma vie familiale. Si un jour je dois assister à un évènement à l’école de mes enfants et que ça me fait arriver plus tard au bureau, personne ne va me faire de remarque. De fait, à moi de m’organiser pour assurer mon travail. Et ça, pour une maman qui a aussi des ambitions professionnelles, ça n’a clairement pas de prix ! »