Chaque année, en France, les entreprises sont contraintes de détruire plus de 600 millions de produits neufs non alimentaires : du shampoing, des vêtements, des bidons de lessive… Il s’agit de produits invendus ou passés de mode, parfois des fins de série, destinés à disparaître même s’ils sont toujours aptes à la consommation. Parallèlement, près de neuf millions de personnes en France vivent en dessous du seuil de pauvreté. Elles ont besoin de ces produits, mais n’ont probablement pas les moyens de les acheter. « Un paradoxe de dingue », selon Stéphanie Goujon.

“Amazon nous est apparu être un formidable accélérateur d’impact pour lancer la première version de notre liste d'envies.”
Stéphanie Goujon

Moins de gaspillage pour plus de partage

Qu’est-ce que l’ADN fait ? « Nous allons collecter des produits invendus auprès de plus d’une centaine de sociétés participantes (Seb, L’Oréal, Carrefour, Procter and Gamble…), et nous les redistribuons aux plus démunis en France, en nous appuyant sur des associations caritatives comme l’Armée du Salut ou le Secours Catholique », explique Stéphanie.

En 2015, l’ADN a ainsi récupéré et redistribué plus de 27 millions d’euros en produits, dont un million de jouets pour Noël. En 2016, Stéphanie et son équipe veulent aller beaucoup plus loin et multiplier leurs dons par trois. Pour cela, ils ont décidé de lancer des grandes collectes en ligne en faisant appel à la générosité des citoyens.

Collecte en supermarché, version 2.0

Pendant la Semaine du Don en Nature 2016, du 14 au 20 mars, l’ADN a lancé sa première collecte de produits en ligne sur Amazon.fr. Le résultat était une liste d'envies, composée de produits sélectionnés par l’ADN, qui permet à tous les clients d’Amazon d’offrir un produit non-alimentaire aux plus démunis. L’ADN s'est chargée de les distribuer aux personnes qui en avaient le plus besoin.

« Amazon nous est apparu être un formidable accélérateur d’impact pour lancer la première version de notre liste d'envies », explique Stéphanie. « Maintenant, en un clic nous avons tous le pouvoir d’agir contre l’exclusion ».

Crédit photo : Govin Sorel
Note : la liste d'envies de l'ADN sur Amazon n'est plus active