Le Jura est le pays du jouet en bois ; une tradition qui remonte au Moyen-Age, quand les artisans-paysans ont commencé à fabriquer des petits objets pour les enfants des pèlerins. Quelques siècles plus tard, la région a su moderniser ce savoir-faire et perpétuer cette tradition.

Janod, créée en 1970 et dirigée par Pascal Bernard, en est un exemple : grâce à la complémentarité de l’ensemble des réseaux de distribution, du commerce traditionnel à la vente en ligne, les jouets de Janod s’exportent dans le monde entier.

“Depuis que nous sommes sur Amazon, nous avons connu une croissance très forte de nos ventes online et en magasin.”
Pascal Bernard

Jouets en bois : un classique à la mode

D’abord spécialisée dans des produits classiques (toupies, bilboquets, quilles et yoyos), la société, qui compte aujourd’hui plus de 100 employés, fait désormais le pari du design : « Nous essayons de faire des jouets autrement, en gardant l’esprit des produits traditionnels mais avec un design très contemporain », explique Pascal.

Loin d’avoir perdu l’intérêt du public, les jouets en bois ont connu un vrai essor ces dernières années et sont à la mode. « Au départ, nous vendions plutôt à des nostalgiques du passé. Aujourd’hui c’est très différent: les jeunes parents voient le jouet en bois comme un jouet différent fait avec une matière noble, écologique avec un fort aspect affectif ».

Du Jura aux Etats-Unis

Janod a entamé un partenariat avec Amazon il y a quatre ans avec plus de 700 produits, dont 150 nouvelles créations chaque année. Les produits sont maintenant disponibles sur les plateformes européennes Amazon.fr, Amazon.co.uk et Amazon.de, ainsi que sur Amazon.com.

« Être présents sur Amazon nous a permis de gagner en visibilité et d’élargir notre clientèle. Un magasin de jouets n’a pas toujours la possibilité de présenter l’intégralité des collections, ce que nous pouvons faire sur Amazon car il n’y a pas de contrainte d’espace. De plus, nos consommateurs cibles sont des parents entre 30 et 40 ans, une clientèle active pour qui l’achat via Internet représente un gain de temps ».

Pour Pascal, le commerce traditionnel et la vente en ligne sont « des canaux de distribution complémentaires. En fait, depuis que nous sommes sur Amazon, nous avons connu une croissance très forte de nos ventes online et en magasin ». Les produits les plus vendus diffèrent selon le canal de vente: « En ligne, les clients achètent beaucoup les jouets volumineux, comme des cuisines, car le produit est livré chez eux».

Si au début des années 90 Janod travaillait uniquement sur le segment de marché français, aujourd’hui ses puzzles, jeux d'imitation, d’éveil et de construction, s’exportent dans presque 60 pays, dont les États-Unis et Hong Kong. « Ce qui est très satisfaisant, c’est d’avoir pu développer notre société à l’international : les ventes en dehors de la France représentent déjà la moitié de notre chiffre d’affaires », explique Pascal.

Un succès dû à la combinaison de la créativité adaptée aux jouets traditionnels, et à des consommateurs de plus en plus à la recherche de jouets différents. «Le jouet en bois ne se jette pas, il passe souvent de génération en génération ».