“« La boutique Launchpad a beaucoup contribué au développement de notre notoriété à travers différents évènements et actions qui valorisent notre Bookinou ». Ariane Bouster, responsable marketing digital de la start-up Bookinou ”

Il était une fois un petit Bookinou. Il est né en novembre 2019 dans la banlieue lyonnaise. Ses parents, Vincent Gunther et Guillaume Chanteloube, ont beaucoup travaillé avant de donner naissance à cet adorable petit boîtier bleu, illuminé d’un sourire. Depuis, Bookinou a bien grandi. Plein d’astuce, il est devenu le compagnon incontournable des trajets en voiture, des moments tranquilles à la maison ou encore de l’heure du coucher, juste avant que le marchand de sable décide de passer.

« L’idée est née d’une question que se posait l’épouse de Guillaume », explique Ariane Bouster, responsable marketing digital de la start-up Bookinou. « Orthophoniste, elle se demandait comment encourager l’usage du livre en autonomie ou plus simplement comment donner aux enfants l’envie de prendre un livre plutôt que de passer leur temps devant un écran ». Respectivement ingénieur en informatique et responsable en marketing digital, Guillaume et Vincent se sont connus au travail. Progressivement, ils sont devenus amis et c’est à la bibliothèque de municipale de Lyon qu’ils ont commencé à concrétiser le concept du Bookinou.

Rapprocher les enfants du livre imprimé

Après deux ans de travail et une campagne de financement participatif très réussie, Guillaume et Vincent ont donné naissance à ce petit objet très original et particulièrement simple à utiliser. Conteuse sans ondes et sans écran pour enfant, Bookinou est accompagné d’une application réservée aux proches de l’enfant qui permet d’enregistrer la lecture d’un livre. Le fichier audio est ensuite transféré sur Bookinou. Grâce à un capteur inséré dans le boîtier, Bookinou identifie automatiquement le livre que l’enfant veut écouter et lance la lecture préenregistrée par un proche.

Idéal pour des grands-parents distants, par exemple, qui peuvent ainsi partager des moments privilégiés de lecture avec leurs petits-enfants malgré l’éloignement géographique, Bookinou a rapidement rencontré un succès incontestable et c’est en partie grâce à Amazon.

« Dès le lancement, nous avons proposé Bookinou sur Amazon », confirme Ariane Bouster. « Le concept s’adresse au plus grand nombre et, outre le fait que nous partageons des valeurs communes sur la lecture, il nous a semblé naturel d’aller sur un site qui adresse une large population avec les mêmes exigences que nous en termes de service de qualité ».

Un lancement boosté par la boutique Launchpad

Commercialisé via la boutique Launchpad à partir de décembre 2019, Bookinou s’est déjà vendu à plus de 30 000 exemplaires, tous canaux de distribution confondus. « Amazon représente une part importante de notre activité », souligne Ariane Bouster. « Dès le départ, nous avons opté pour les services Prime et Expédié par Amazon qui ont non seulement facilité la mise en place de notre logistique mais aussi contribué au décollage des ventes. La boutique Launchpad a aussi beaucoup participé au développement de notre notoriété, à travers différents évènements et actions qui ont valorisé Bookinou. D’ailleurs, nous venons d’être sélectionnés dans le top 50 des start-up proposant des produits innovants de la boutique Launchpad. Là encore, il s’agit d’une opération d’Amazon visant à accompagner le développement d’entreprises telles que là notre avec de nombreux prix à la clef ».

En attendant le résultat de ce concours ‘Innovation Awards’ qui pourrait lui rapporter un prix de 100 000 euros, la société a déjà d’autres projets plein son escarcelle. « En 2021, nous voulons doubler, voire tripler, nos ventes en étoffant l’offre de contenus avec une bibliothèque d’histoires pré-enregistrées par un partenaire et en étendant les ventes à l’international via Amazon notamment », explique Ariane.

Pour se donner les moyens de ses ambitions, la start-up a déjà recruté dix collaborateurs. Avec le développement des ventes à l’international, cet effectif devrait encore grossir dans les prochains mois.