Laissez-vous guider par Pierrick dans les coulisses du centre de distribution

Où visiter un centre de distribution Amazon en France

« Bienvenue ! Je suis Pierrick Gajewski, guide accompagnateur chez Amazon. Nous sommes heureux de vous accueillir dans le centre de distribution de Saran près d’Orléans, un des plus anciens sites d’Amazon en France, ouvert en 2007 ». Titulaire d’un BAC +5 dans le domaine du tourisme, Pierrick, 28 ans, est arrivé chez Amazon en octobre 2015. Il s’agissait à l’origine d’un « petit boulot », en attendant de trouver un emploi plus conforme à son parcours universitaire. « J’ai été formé à différents postes, tels que la préparation des commandes ou encore le conditionnement en cartons, avant de devenir moi-même formateur. Par la suite, j’ai aussi dirigé une équipe en tant que superviseur. Quand j’ai vu passer l’annonce pour être guide, j’ai bien entendu postulé, se rappelle-t-il. Dans une certaine mesure, je renoue avec ma formation initiale dans le tourisme en faisant découvrir Amazon aux visiteurs ».

Les portes d’Amazon n’ont jamais été réellement fermées, mais avant le début de l’année, ces visites étaient moins fréquentes et loin d’être aussi « institutionnalisées » qu’aujourd’hui. Depuis janvier, le centre de Saran ouvre en effet ses portes deux fois par jour, du lundi au vendredi, à toute personne souhaitant découvrir les coulisses d’Amazon. Seul impératif : être âgé de plus de 6 ans. Riverains, clients qui veulent découvrir l’envers du décor, écoles, associations ou tout simplement curieux… tous les profils sont les bienvenus dans les coulisses d’Amazon. Et Pierrick adapte toujours la visite et son discours à son public. « Les visites commencent à 10h et à 14h, explique-t-il. Les groupes sont constitués de 20 personnes. Autrement dit, nous recevons en moyenne 40 visiteurs par jour, et ce depuis le lancement de l’opération. J’aime le contact, j’ai besoin de parler et d’échanger. C’est pourquoi j’apprécie autant cette opportunité qui m’est donnée d’expliquer les différentes étapes du processus de gestion des commandes ».

Le parcours des visites suit le processus logique d’une commande : réception des marchandises, mise en stock, prélèvement, emballage et expédition. Chaque jour, plusieurs dizaines de camions acheminent les produits depuis le fabricant jusqu’au centre de distribution. Ils sont réceptionnés puis enregistrés et mis en stock avant d’être rangés dans les allées selon la taille du produit et la place disponible (et non selon une catégorie) de façon à optimiser la gestion de l’espace. Les commandes sont gérées par le système informatique qui répartit les produits à prélever dans les rayons entre les « pickers » (préparateurs de commande) en tenant compte de plusieurs critères : parcours optimisé pour marcher le moins possible, taille des produits, etc. Le picker reçoit la liste des produits à prélever directement sur son scanner ainsi que les indications exactes pour se repérer dans les rayons afin de ne pas perdre de temps à chercher. Scanné et stocké sur un chariot, le produit rejoint ensuite la zone où il est emballé avant d’être expédié.

« Chez Amazon, une grande majorité des tâches est effectuée de façon manuelle par des opérateurs formés à chaque poste. Ils reçoivent toutefois une aide constante de l’informatique, comme on l’a vu avec le scanner. Cette aide est également présente sur le poste d’emballage, par exemple : en fonction de la commande, le logiciel indique à l’opérateur quel type de carton choisir, la longueur du scotch à fournir, etc., précise Pierrick. A chaque étape, je prends le temps d’expliquer pourquoi nous faisons les choses ainsi et je réponds bien entendu à toutes les questions que les gens peuvent se poser. Ces visites sont aussi l’occasion de rétablir des vérités et dans une certaine mesure de combattre les idées préconçues autour d’Amazon. Notre objectif est de permettre à tous ceux qui le souhaitent de voir réellement ce qui se passe dans nos entrepôts et, pourquoi pas, de leur donner envie de venir travailler avec nous ».

Le saviez-vous ?

  • Amazon compte 5 centres de distribution en France : Saran (Loiret), Montélimar (Drôme), Sevrey (Saône et Loire), Lauwin-Planque (Nord) et Boves (Somme). Un autre site est en cours de construction à Brétigny-sur-Orge (Essonne).
  • Premier centre ouvert en France, Saran figure parmi les plus grands : 70 000 m², soit l’équivalent de 12 terrains de football. Les sites de Boves et de Lauwin-Planque ont depuis dépassé la taille du site de Saran avec respectivement 107 000 m² et 90 000 m².
  • Les entrepôts sont identifiés par une abréviation, selon l'aéroport international le plus proche : LYS pour Sevrey, MRS pour Montélimar, ORY pour Saran, LIL pour Lauwin-Planque et BVA pour Boves.