“« En faisant savoir à tout le monde que nous étions prêts pour la vente en ligne, Amazon nous a ouvert des portes. Alors oui, la réussite de notre transformation, nous la devons aussi à Amazon » Antoine Weber, Directeur d’exploitation, Weber Industries. ”

Groupe familial fondé en 1922 en Alsace, Weber Industries fabriquait de la boissellerie (planches en bois, cintres, meubles de jardin) quand l’arrière-grand-père d’Antoine a lancé l’activité. Progressivement, le Groupe s’est spécialisé dans la fabrication de mobilier en kit avant de se diversifier avec le rachat d’un site de production de cuisines sur mesure dans les Vosges et un second en Alsace qui fait de la literie.

Il y a encore neuf ans, Weber Industries commercialisait ses produits uniquement en marque blanche pour des enseignes de la grande distribution. En rejoignant l’entreprise, Antoine a fait prendre le virage du digital à l’entreprise familiale.

Premiers contacts avec le client final

« Je n’avais pas vraiment envisagé de travailler dans la société familiale », explique-t-il. « En tout cas, cela ne sonnait pas comme une évidence quand j’ai fini mon école de commerce. Mais dix ans plus tard, je suis très content de ce choix qui me permet d’exercer un métier dans lequel je m’épanouis. L’avantage de travailler dans une PME familiale est qu’on peut décider de la stratégie et avancer ». Et c’est précisément ce qu’Antoine a fait en conseillant à ses oncles qui gèrent toujours l’opérationnel de vendre les queues de stock sur Internet. « Au départ, nous avons créé notre propre site dans une optique de déstockage », confirme Antoine. « Notre activité était alors encore très liée aux grands distributeurs, lesquels peuvent déférencer un produit du jour au lendemain. On se retrouvait alors avec des queues de stocks sur les bras. Nous avons décidé de les vendre sur notre propre site et, de fil en aiguille, nous avons élargi notre offre à tous nos produits, sauf bien entendu ceux qui étaient fabriqués en exclusivité pour certains de nos clients de la grande distribution ».

C’est également à cette date qu’Antoine et ses oncles ont assisté à un évènement autour du lancement de la nouvelle boutique maison d’Amazon. Intéressés, ils testent la vente de mobilier et de literie sur Amazon. « De mémoire, nous avons été les seconds vendeurs de meubles en France sur Amazon en 2015 à pratiquer le drop shipping : sa logistique existante n’étant pas adaptée aux meubles, Amazon l’a adaptée en affrétant un transporteur qui prend les marchandises directement depuis notre entrepôt pour les livrer au client final. Notre expérience dans le domaine de la VPC a bien entendu constitué un avantage important lors de ce tournant vers le digital, nos emballages étant déjà conçus pour la vente à l’unité et ils répondaient aux exigences d’Amazon ».

Amazon, un formidable levier de transformation

À partir du moment où Weber Industries a commencé à vendre sur Amazon, tout s’est très vite enchainé. Aujourd’hui, la société réalise 70% de son chiffre d’affaires sur Internet. Seule une petite partie provient pour l’instant d’Amazon, mais notamment grâce à Amazon que ses ventes en ligne se sont autant développées, ainsi que le souligne Antoine : « Amazon a été comme une sorte de formidable commercial pour nous. À partir du moment où vous commencez à vendre sur Amazon, cela signifie que vous répondez à un certain nombre d’exigences, notamment en termes de service client. Les autres sites le savent et nous avons très vite été démarchés par une multitude de plusieurs sites qui voulaient vendre nos produits, y compris à l’étranger ».

« Grâce à Internet, nous avons augmenté notre chiffre d’affaires de façon significative », souligne Antoine. « Grâce à notre croissance externe (acquisition de deux nouveaux sites en Alsace et dans les Vosges), nous possédons un catalogue élargi et une capacité de production qui aujourd’hui nous permettent de faire face à la demande sur Internet et même de renforcer notre stratégie digitale ».

Pas sûr que l’arrière-grand-père d’Antoine ait pu imaginer qu’un jour sa société se ferait un nom sur Internet et encore moins qu’elle y rencontrerait un succès indéniable. Et, à priori, ce n’est que le début d’une nouvelle histoire pour Weber Industries puisque le Groupe se développe sur de nouveaux marchés, dont notamment l’Allemagne avec le soutien d’Amazon. « En faisant savoir à tout le monde que nous étions prêts pour la vente en ligne, Amazon nous a ouvert des portes. Alors oui, la réussite de notre transformation, nous la devons notamment à Amazon », résume Antoine.