Depuis plus de 185 ans, les professionnels de la cuisine s'arrachent les casseroles et les poêles Mauviel 1830, une entreprise familiale née au cœur de la Normandie, dans la baie du Mont Saint-Michel. La première femme à en tenir les rênes après six générations est Valérie Le Guern Gilbert. Depuis 2006, elle s’est fixée comme objectif de partir à la conquête des particuliers partout dans le monde en préservant le savoir-faire, notamment grâce aux opportunités offertes par un outil inimaginable quand Mauviel 1830 a vu le jour : l’e-commerce.

“Amazon nous permet de communiquer ces messages de façon rapide, efficace et simple.”
Valérie Le Guern Gilbert

Du Titanic à Amazon

Le renom des produits de cuisine Mauviel 1830, qui continuent à être entièrement fabriqués en France dans le village au nom révélateur de Villedieu-les-Poêles, avait déjà dépassé les frontières de l’Hexagone il y a plus d’un siècle : ses batteries de cuisine ont même équipé les cuisines du Titanic !

L’arrivée de la crise économique a permis à la société Mauviel 1830 de se renouveler : « Notre cible principale était les professionnels de la restauration, et pendant les années 2000 ils ne cherchaient que des prix bas : tous les jours les prix baissaient, à un point tel que nous devions vendre nos produits quasiment moins chers que le prix de la matière première », explique Valérie.

« Si nous avions pris la décision de continuer majoritairement à cibler les professionnels, je pense que nous serions actuellement importateurs de produits, surtout depuis l’Asie. Or, nous voulions, et voulons encore aujourd’hui, continuer à fabriquer nos produits avec la même qualité qu’en 1830 ».

Valérie a donc pris la décision d’élargir les horizons : « On sentait que le particulier était désireux de produits de qualité professionnelle ». Établir un partenariat avec Amazon a fait partie de cette stratégie. « Sans une information claire sur les spécifications du produit et ses avantages, le consommateur ne va pas dépenser 150 euros dans une poêle. Amazon nous permet de communiquer ces messages de façon rapide, efficace et simple, ce qui est capital pour une société aux budgets de communication très ciblés, comme la nôtre ». Avec plus de 900 produits en cuivre, inox, acier et aluminium dans leur gamme, avoir un espace illimité sur le web représente un autre atout : « Sur Amazon, nous pouvons montrer l’intégralité de notre catalogue ; ceci est évidemment impossible dans un magasin ».

Aujourd’hui, 80 % du chiffre d’affaires de Mauviel 1830 provient des particuliers. Amazon représente un moteur important dans un secteur en constante évolution, et Mauviel 1830 vend la majorité de ses articles « made in Normandie » à l’étranger, dans 57 pays. En tête arrivent les États-Unis : « Même si les américains n’ont peut-être pas la même culture culinaire qui passe de génération en génération, cela commence à se développer. Ils veulent être équipés avec les meilleurs ustensiles de cuisson ».

Tradition et savoir-faire

Aujourd’hui, Valérie dirige une équipe de 100 salariés (dont 10 dans la filiale américaine) qui, pour certains, l'ont vue grandir. Cette femme active est mère de trois adolescents, prêts à continuer la tradition familiale : « Tous les enfants qui reprennent une société doivent faire leurs preuves », tout comme Valérie qui, après avoir fait une école de commerce, s’est ensuite totalement immergée dans le monde assez masculin de la production.

« On doit montrer que l’on est compétent et capable de gérer. Mais cela rassure les employés d’avoir une septième, et peut-être huitième génération à la tête de Mauviel 1830. Les gens ont envie que l’entreprise reste familiale. Travailler dans une société comme celle-ci signifie être un flambeau : nous travaillons pour le transmettre aux générations d’après et pour transmettre le savoir faire. C’est passionnant ».