« Se déplacer comme Iron Man, ça a toujours été mon rêve ». Fan de comics et de super héros, Franky Zapata a transformé son rêve en réalité. Inventeur du Flyboard, il est devenu l’homme volant. Originaire de Rove, petit village à 20 kilomètres de Marseille dans le sud de la France, Franky Zapata n’est certes pas américain. Il n’est pas non plus équipé d’une armure de haute technologie dotée de capacités impressionnantes. Mais, debout sur son engin, il n’en circule pas moins dans les airs comme Iron Man.

Tout a commencé quand il avait 17 ans : il découvre alors le jet-ski. Sept titres de champion d’Europe et deux consécrations mondiales plus tard, le cerveau de Franky carbure : après avoir créé une coque pour jet-ski, il planche sur un système pour améliorer la propulsion. « J’ai toujours dit et les gens ne me croyaient pas à l’époque : si tu peux développer un jet, tu peux développer un skateboard ou un avion », explique-t-il. « Alors on a commencé à mesurer avec mes amis. On trouvait des chiffres hallucinants : une tonne de poussée. Je me suis dit, mais on peut voler avec ça ! J’ai soudé des buses à une planche de wake et je suis allé sur un étang ». Franky Zapata venait d’inventer le Flyboard Eau, la planche hydro-propulsée dans les airs.

“Nous avons choisi Amazon pour l’incroyable visibilité qu’offre le site. Nous pensons que celui-ci sera d’autant plus bénéfique que nous faisons partie du programme Launchpad particulièrement adapté à la mise en avant de produits innovants.”
Franky Zapata, fondateur de Zapata Racing

Deux ans de recherche et de développement

Ce premier Flyboard vole grâce à un tuyau relié à un jet-ski. Il permet d'effectuer des vols d’une hauteur de 20 mètres et de faire des figures. Grâce à une vidéo publiée sur Internet, le jeune inventeur attire rapidement des millions de vues et les vols du Flyboard vont donner naissance à des compétitions spectaculaires à travers le monde, très prisées des amateurs de sports de glisse.

Fondée en 1998, sa société Zapata Racing va engranger près d’un million de bénéfice dès la première année de commercialisation de ce Flyboard Eau. « Mais je savais que l’idée à terme était d’enlever le tuyau, mais je n’osais même pas y penser. Dès que j’ai commencé à réaliser des bénéfices, j’ai réinvesti l’argent en recherche et développement pour essayer de trouver des solutions », raconte Franky. En fait, il va mettre deux ans au total avec son équipe pour faire aboutir le projet. La suppression du tuyau a été rendue possible grâce à l’utilisation de réacteurs généralement employés pour envoyer des missiles. « Mais nous n’arrivions pas à trouver la stabilité », se rappelle-t-il. « Il fallait concevoir un logiciel spécifique. Normalement, cela aurait dû nous prendre un an. On a mis un mois et en février 2016, nous avions trouvé les bons algorithmes ».

Aujourd’hui, le Flyboard Air est un engin de haute technologie qui propulse son passager dans les airs grâce à des turbines alimentées au kérosène. Il peut voler à 3000 mètres de haut et atteindre une vitesse de l’ordre de 187 kilomètres par heure. Il est équipé de cinq moteurs qui gèrent la poussée et la stabilisation.

la fabrique Zapata

Une envolée spectaculaire

Le parcours n’a pas été simple: il a été interdit de vol pour des raisons de sécurité et de procédure pendant quelques mois. Reste que Franky a inventé des engins spectaculaires dignes d’un film de science-fiction. Avec le Flyboard Air, il est aussi à l’origine d’une technologie qui intéresse beaucoup d’entreprises.

« Le Flyboard est le fruit du travail de toute une équipe. Nous avons rêvé de propulser l’humain dans les airs et après beaucoup d’efforts, nous y sommes arrivés », explique Franky. « Conçu pour être utilisé par tout le monde, le Flyboard Eau ne nécessite pas vraiment d’entrainement préalable. Le Flyboard Air, en revanche, suppose une préparation. Pour autant, c’est un système aéronautique personnel hautement sécurisé, facile, léger et manœuvrable par une seule personne ».

Aujourd’hui à la tête d’une entreprise florissante qui commercialise ses bijoux de technologie via des réseaux traditionnels auprès de bases de loisirs principalement, Franky Zapata veut désormais se lancer dans la vente en ligne. Objectif : développer la notoriété du Flyboard auprès du grand public. Pour franchir ce nouveau cap, la société a choisi de capitaliser sur le site de e-commerce à même de lui apporter la plus large visibilité : Amazon. Pour se lancer il a choisi d’y commercialiser l dans un premier temps le Flyboard Eau.

« Nous avons l’ambition de nous renouveler et de réinventer notre réseau de distribution. En nous lançant sur Amazon nous souhaitons davantage cibler une clientèle de particuliers. Nous avons choisi Amazon pour l’incroyable visibilité qu’offre le site. Nous pensons que celui-ci sera d’autant plus bénéfique que nous faisons partie du programme Launchpad particulièrement adapté à la mise en avant de produits innovants. Cette démarche devrait appuyer notre image de marque sur le territoire français comme à l’international ! » confirme Franky.

En attendant, le jeune entrepreneur ne chôme pas : après le Flyboard Air, il vient de dévoiler un nouvel objet volant identifié Ezlfy et rêve déjà de voiture volante. « Honnêtement, on est aux portes d’y arriver », confie Franky. Et on se gardera bien d’en douter !