Si une juriste et spéléologue se lance dans l'écriture, le résultat risque d'être peu conventionnel. La belge Cécile Chabot en est la preuve. Après avoir rêvé pendant des années d'inclure le mot « auteur » parmi ses professions, elle a connu le succès auprès des lecteurs francophones avec une série de romans de genre surprenant : le polar maya.

“Dès que j’ai commencé à écrire mon livre, je savais que je le publierai sur Kindle, je n’ai même pas cherché d’éditeur”
Cécile Chabot

Après le Guatemala, elle a parcouru toute l'Amérique centrale à la recherche de réponses. Mais ses voyages aux sources de la civilisation maya suscitaient chaque fois plus de questions. En 2011, une période difficile de sa vie a donné à Cécile l'envie d'explorer des réponses à travers la fiction.

« J'avais de gros problèmes de santé, une opération cardiaque dont je me remettais mal, et je me suis demandée ce que je pourrais faire qui me donne envie de continuer. Je me suis alors replongée dans les bons vieux polars historiques : un livre de ce type-là donne quelques heures de vacances au lecteur pour s'échapper du quotidien. J'ai voulu écrire le genre d'histoire qui fait du bien au lecteur ».

De la gravure sur pierre à l'encre électronique

Cécile a franchi le pas entre lectrice avide et auteur avec Le cycle de Xhól, une série de polars ayant comme personnage central un peintre et sculpteur maya du VIIème siècle après J.C. Partager son ouvrage a été beaucoup plus simple que ce ne l'était pour les artistes mayas : Cécile a utilisé le programme d'auto-publication d'Amazon, Kindle Direct Publishing (KDP), disponible pour tout le monde.

« Dès que j'ai commencé à écrire mon livre, je savais que je le publierai sur Kindle, je n'ai même pas cherché d'éditeur. Je lis sur Kindle depuis des années car quand je partais en expéditions spéléologiques le poids était strictement limité : 16 kg pour trois semaines, matériel compris. Ça laisse peu de place pour les livres ! »

'Un excellent voyage dans l'espace et dans le temps', 'Dépaysement garanti' et 'Original et passionnant' sont quelques-uns des commentaires des lecteurs sur le polar atypique de Cécile. « Ce que m'a apporté de me lancer sur KDP, c'est un premier contact avec les lecteurs, puis une plus grande confiance en moi en tant qu'écrivaine ». Grâce à son succès sur Amazon, Cécile a aussi été contactée par un éditeur américain souhaitant publier ses intrigues mayas de l'autre côté de l'océan, là où sa passion pour le monde précolombien est née.