Le lancement d’Amazon Web Services (AWS) est le symbole de la volonté d’Amazon d’avancer plus rapidement. Très vite, Amazon est d’ailleurs devenu l’un des plus importants clients d’AWS. Avant l’apparition du Cloud AWS, les équipes Amazon travaillaient régulièrement sur de nouvelles idées business mais devaient toujours repartir de zéro en termes d’IT. Certaines équipes passaient jusqu’à 70 % de leur temps à repenser l’infrastructure pour leur nouveau projet alors que dans ses différents domaines d’activités, Amazon utilisait déjà des bases de données, des services de stockage ou encore de la puissance de calcul.

Les équipes consacraient donc un temps considérable à des tâches sans valeur ajoutée, alors qu’il leur fallait plutôt se concentrer sur les services proposés aux clients. Ce temps perdu ralentissait l’émergence d’idées nouvelles.

En utilisant le Cloud AWS, les équipes d’Amazon peuvent désormais se concentrer sur leur métier et innover plus rapidement. Les équipes peuvent expérimenter leurs idées facilement, sans investissement préalable et en toute sécurité. La flexibilité du cloud leur permet ainsi d’arrêter leurs tests s’ils ne sont pas concluant ou d’apporter les modifications nécessaires à leurs projets en continu. Ce modèle est très utile lorsqu’on opère à grande échelle et pour les projets dont on ne peut prédire le succès à l’avance. Le cout de l’échec est réduit accélérant l’innovation.

Plus d’un million d'entreprises, de toutes tailles et de tous secteurs, utilisent désormais AWS, partout dans le monde.