Chez Amazon, nous sommes constamment en quête de moyens nous permettant de développer et d’améliorer nos bonnes pratiques en matière d’environnement.
Nos efforts en matière d’énergie et d’environnement sont visibles non seulement à l’échelle de l’entreprise, mais aussi au niveau de nos sites, répartis dans le monde entier. Par exemple, nous apportons des améliorations progressives dans nos centres de traitement des commandes au niveau mondial, grâce à la participation du personnel : il constitue de petites équipes dont la mission est d’identifier le superflu et de simplifier les processus. Ces bonnes pratiques se propagent ensuite au travers de notre réseau d’opérations.

L’amicus curiae du Clean Power Plan

En avril 2016, Amazon, Apple, Google et Microsoft ont conjointement rempli un amicus curiae soutenant la mise en place continue du Clean Power Plan - un plan favorisant une énergie propre - par l’Environmental Protection Agency, l’agence américaine de protection de l’environnement, qui prend en compte le souhait grandissant du secteur des technologies d’accéder à une énergie renouvelable abordable aux États-Unis.

L'American Business Act on Climate Pledge

En 2015, Amazon a signé l’American Business Act on Climate Pledge, une initiative sous l’égide de la Maison Blanche, grâce à laquelle les entreprises américaines peuvent exprimer leur engagement dans la lutte contre le changement climatique et accélérer la transition vers une économie sobre en carbone. Cet engagement rassemble plus de 150 entreprises qui souhaitent que le sommet sur le changement climatique qui s'est tenu à Paris en 2015 soit suivi d’effets, et démontrent ainsi leur prise de position contre le dérèglement climatique.

En 2015, Amazon a annoncé qu’elle procéderait à la construction de cinq centrales solaires aux États-Unis. Situés respectivement en Virginie, dans l’Indiana, l’Ohio et en Caroline du Nord, il est prévu que ces nouvelles centrales solaires et parcs éoliens génèrent plus de 1,6 million de MWh, qui seront réinjectés dans le réseau électrique qui alimente les datacenters du cloud d’AWS. L’énergie produite par ces installations suffirait à alimenter l’équivalent de 150 000 foyers américains environ, soit un peu plus que la ville de Cleveland, dans l’Ohio.